Fayard

Contre un Boileau

1er février 2015

Contre un Boileau

« Jamais la théorie ne fera pratiquer. » « Il y a une idée dans ce qui est fait. » Contre un Boileau refait en prose l’art poétique enveloppé dans des poèmes. C’est une théorie intérieure et exposée, « sentimentale », qui voit des possibles modernes, raccorde au battement de l’époque pour compromettre l’ordre des choses.
Répondant à une « commande philosophique », j’essaie de reconstituer le procès du poème et d’articuler des notions induites avec le temps. À défaut de préceptes purs, l’élaboration de la pensée (…)

Poème
de l’instant

Treizième poésie verticale

Aujourd’hui je n’ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.

Des oiseaux qui n’existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent
ont recouvré leur silence.

Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.

Roberto Juarroz, Treizième poésie verticale, traduit de l’argentin par Roger Munier, Librairie José Corti, 1993.