Florilège n°187

Juin 2022

Florilège n°187

Le lecteur de la revue Florilège sera sans doute heureux de retrouver toute l’équipe des Poètes de l’amitié dans ce nouveau numéro. L’illustration a été confiée cette fois à Lionel Balard*, plus connu sous le nom de Léon Bralda, peintre, poète, éditeur, revuiste… On est en bonne compagnie. Des dizaines de poèmes, des chroniques, un bel hommage à Marceline Desbordes-Valmore, un "vent de poésie" qui rappelle les réflexions d’usage chez ce bon vieux Antoine Albalat…

Paru le 1er juin 2022

Éditeur : Les poètes de l’amitié

Poème
de l’instant

Georges Didi-Huberman

Survivance des lucioles

Les lucioles, il ne tient qu’à nous de ne pas les voir disparaître. Or, nous devons pour cela, assumer nous-mêmes la liberté du mouvement, le retrait qui ne soit pas repli, la force diagonale, la faculté de faire apparaître des parcelles d’humanité, le désir indestructible. Nous devons donc nous-mêmes - en retrait du règne et de la gloire, dans la brèche ouverte entre le passé et le futur - devenir des lucioles et reformer par là une communauté du désir, une communauté de lueurs émises, de danses malgré tout, de pensée à transmettre. Dire oui dans la nuit traversée de lueurs, et ne pas se contenter de décrire le non de la lumière qui nous aveugle.

Georges Didi-Huberman, Survivance des lucioles, Éditions de Minuit, 2009.