Formulaires

Auteur : Mohammed Dib

Formulaires

Soleil derrière. Soleil devant. Des soleils. Soleils émergeant sans cesse du bleu de l’être. Ils réchauffent, ils brûlent, ils aveuglent, ils diluent le monde. Et reviennent sans cesse. Sans cesse et à seule fin de cacher une ombre, l’inlassable image allant de la noirceur à la blancheur clémente, de la ravir à la vue sitôt qu’elle commence à poindre. Elle ne peut pourtant m’apparaître que si je fixe, soutiens du regard et fixe encore pour l’immobiliser, toute cette lumière qui se refuse sans cesser d’être autour de moi, traçant un cercle de peur, d’ombre, de silence. La présence est là dans ce présent approché avec soin, car le sang peut jaillir comme les souvenirs. Une vie d’homme est en jeu.

Paru le 12 mars 2020

Éditeur : Seuil

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Alejandro Jodorowsky

Es como abrir un menhir con las manos

Cesad de buscar, vosotros mismos sois la puerta
y también los guardianes que prohiben la entrada.
A cada paso que dais os alejais del ombligo
convertidos en fantasmas sedientos de aventura.
Creeís que el matrimonio os libera de la muerte
o que el dinero os inscribe en la jerarquía divina.
Cesad de buscar, el filtro mágico es la conciencia,
ojo que puede regresar a las cuencas vacías de Dios
atravesando la muerte. Nadie se encuentra a sí mismo
recorriendo los mares o bajando a cavernas.
No es fácil, es como abrir un menhir con las manos
porque tenemos un alma más dura que la piedra.

Alejandro Jodorowsky, Traduit de l’espagnol (Chili) par Martin Bakero et Emmanuel Lequeux
dire ne suffit pas, no basta decir, Le Veilleur Éditions, 2003.