Frontières de sable de Jacques Robinet

Frontières de sable de Jacques Robinet

poèmes de Jacques Robinet,

enrichis d’encres de Renaud Allirand

Je t’ai cherché parmi les ombres et les jours

ciel vide que traverse un oiseau

J’ai suivi la trace de l’aile du vent et du nuage

pour apaiser parfois ma course sans repos

Je sais de toi la longue attente – la raison

qui s’affole aux signes trompeurs de ta venue

l’insomnie qui guette des lueurs d’incendie

les rêves aux odeurs de mousse et de fougères

qui signalent l’approche d’une source perdue

J’ai marché longtemps dans la forêt de ton absence

sans étancher ma soif ni réchauffer mes mains

qui tâtonnent dans la nuit

Paru le 1er janvier 2013

Éditeur : La tête à l’envers

Genre de la parution : Livre d’artiste

Poème
de l’instant

Récitatif au Pays des ombres

Toute ville est un récitatif
j’apprends du verbe apprendre
le bon usage des rues
les paysages de silence
les plages de l’extase
l’amitié des lauriers
l’élégance de l’oiseau-mouche
l’allaitement des ibis
j’apprends par exemple que la mer est un immense gâteau bleu
les soirs d’orage quand les nuages font la gueule
les femmes couchent côté est
pour aider le soleil à se lever

Rodney Saint-Éloi, Récitatif au Pays des ombres , Mémoire d’encrier, 2011.