Gadjo-Migrandt

Gadjo-Migrandt

La tsigane

il n’y avait ni soleil ni lune
enchaînés qu’ils étaient l’un à l’autre
au dur du monde
des hommes forts et audacieux
partirent pour les sképimer
combattirent météores
strigoi et moroi
ils vaincirent

je porterai le soleil dit l’un
et lautre : moi la lune
mais Kham le soleil au retour
chauffait tant qu’il brunit
l’homme qui l’emportait
- de là viennent les Tsiganes -
…"

Paru le 1er janvier 2014

Éditeur : Flammarion

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Dans la solitude des champs de coton

Je ne suis pas là pour donner du plaisir, mais pour combler l’abîme du désir.

Bernard-Marie Koltès, Dans la solitude des champs de coton, Éditions de Minuit, 1987.