Galilée

Contact

9 rue Linné

75005

Paris

Méandres et Néant de Stéphane Sangral

1er septembre 2013

Méandres et Néant de Stéphane Sangral

Préface d’Eric Hoppenot
"Il faut lire la poésie de Sangral, elle nous invite à explorer les vertiges d’une conscience qui se voit se voir, ce n’est pas la sienne, c’est la nôtre, lorsque nous consentons à quitter les rivages pour nous exposer au déséquilibre."

Réouverture après travaux

1er janvier 2008

Réouverture après travaux

Réouverture après travaux est une réflexion progressive et digressive de la place du poétique dans le monde contemporain. Mais c’est aussi le journal d’un pensée, fragments jetés traversant l’époque, ses tensions, captant les mots, les expressions et ce qu’elles sous-entendent de la langue, et ce qu’elles cèdent du sens.

Fortino Samano de Virginie Lalucq et Jean-Luc Nancy

1er mars 2005

Fortino Samano de Virginie Lalucq et Jean-Luc Nancy

"Au début, je n’ai pas bien saisi : il me semblait qu’une courte phrase aurait pu, aurait dû suffire, suffire mais rien n’est suffisant : le négatif est sous-exposé. Le temps que je comprenne qu’il me faudrait photographier dans l’obscurité - ce, sans flash - et la lumière s’était déplacée."

Poème
de l’instant

Matthieu Messagier

post-verbum aux demains sans tutelles

la plupart des manèges et la nuit a tardé
dessus les restes hasards de sueurs nouvelles nées
et dès que les rôles emportent les légendes
là où les sons obtiennent le fard à déprendre
sur les voiles de larmes encore rugueuses
que le parage a abandonné derrière lui
des papillons de nuit aux teintes obscurantes
pour ce que leur vie arrête en ce royaume
soudain allument de biais sans que l’os y consente
les us inespérés de mondes en dense et séculiers
et les dés à découdre du moins résolvent les passés
et au chas des jeux de pôles se faufilent d’autres étés
si l’écho des odes après-voir offre la merveille
même surgie d’ailleurs où l’âme se porte sans appareil

inédit pour le Printemps des Poètes