Gallimard

Editions de Poésie (collection Blanche, La Pleïade, L’arbalète, Folio…)
Poésie étrangère
Poésie contemporaine (collection Poésie/Gallimard)
Poésie pour la jeunesse (Gallimard jeunesse, "enfance en poésie)
Poésie classique…

Collection Poésie/ Gallimard
« Poésie/Gallimard » est une collection au format poche de recueils poétiques français ou traduits. Chaque volume rassemble des textes déjà parus en édition courante — tantôt du catalogue Gallimard, tantôt du fonds d’autres éditeurs —, souvent enrichis d’une préface et d’un dossier documentaire inédits.

LES 61 AUTEURS PUBLIÉS EN « POÉSIE/GALLIMARD » DE LEUR VIVANT (HORS ANTHOLOGIES)
Adonis — Andrade — Aragon — Bobin — Bonnefoy — Borges — Bosquet — Boulanger — Butor — Caillois — Césaire — Char — Darwich — Deguy — Du Bouchet — Dupin — Follain — Fombeure — Frénaud — Gaspar — Glissant — Goffette — Grosjean — Guillevic — Holappa — Jabès — Jaccottet — Jouve — Júdice — La Tour du Pin — Leiris — Luca — Macé — Mallet — Morand — Neruda — Noël — Novarina — Oster — Paz — Pichette — Pieyre de Mandiargues — Ponge — Queneau — Ramos Rosa — Réda — Roche — Roubaud — C. Roy — Sabatier — Saint-John Perse — Schehadé — Soupault — Stéfan — Tardieu — H. Thomas — Torreilles — Valente — Velter — Verheggen — Yourcenar

et 13 éditions bilingues

Nombre de parutions par an : 15

Contact

3 - 5 rue Sébastien Bottin

75007

Paris

 Correspondance (1854-1898)

29 mars 2019

Correspondance (1854-1898)

Le monde est fait pour aboutir à un beau livre, parfois à un beau vers : « nuit, désespoir et pierreries », « solitude, récif, étoile ». Pour cela, il fallait reprendre à la musique son bien, suggérer, voilà le rêve. Toute la poésie d’une vie est enfermée en un court volume. Les poèmes, denses jusqu’à l’hermétisme, que l’on sait maintenant décrypter, enferment le sens du monde, ou plutôt le suggèrent. Dans ces lettres pour la première fois réunies en entier, on trouvera l’histoire toute simple d’un homme qui a (…)

Cent ballades d'amant et de dame

31 janvier 2019

Cent ballades d’amant et de dame

Édition et trad. par Jacqueline Cerquiglini-Toulet
Édition bilingue
Christine de Pizan, née en 1364 à Venise et morte en 1430 à Poissy, a connu de son vivant une très grande renommée et a occupé une place majeure dans la vie intellectuelle et les débats d’idées de son temps. Poète certes, elle écrit aussi avec une autorité reconnue dans les domaines politiques, historiques, philosophiques et est généralement considérée comme la première femme ayant vécu de sa plume. Cependant son œuvre tombe dans l’oubli (…)

Terre énergumène

31 janvier 2019

Terre énergumène

Le présent volume donne à lire l’essentiel du parcours poétique de Marie-Claire Bancquart. Angoisse, mort, bonheurs de rien ou bonheurs extrêmes, saisis dans l’immédiat et le proche, sa poésie, sans dieu ni mystique, au plus près du corps et des choses concrètes, ordinaires, s’efforce, dans une langue tendue et sans lyrisme ni idéalisme, de lire le « braille du vivant ». « Plus les choses sont simples, plus elles sont mystérieuses », dit-elle et les mots du poète lisant le banal sont approche du monde, (…)

La nuit du cœur

20 décembre 2018

La nuit du cœur

"Tout commence à Conques dans cet hôtel donnant sur l’abbatiale du XIème siècle où l’auteur passe une nuit. Il la regarde comme personne et voit ce que, aveuglés par le souci de nous-mêmes et du temps nous ne voyons pas. Tout ce que ses yeux touchent devient humain – vitraux bien sûr, mais aussi pavés, nuages, verre de vin. C’est la totalité de la vie qui est embrassée à partir d’un seul point de rayonnement. De retour dans sa forêt près du Creusot, le poète recense dans sa solitude toutes les merveilles « (…)

Poèmes choisis

6 décembre 2018

Poèmes choisis

Traduit de l’allemand par Jean-Paul Barbe et Alain Lance. Édition et préface d’Alain Lance.
Essentiellement poète, mais aussi romancier et dramaturge collaborateur du Berliner Ensemble, Volker Braun est né en 1939 à Dresde. Sa vie et son œuvre sont étroitement liées à l’histoire de la RDA dont il fut sans doute un des poètes les plus emblématiques malgré sa prise de distance critique très précoce avec les dérives du système bureaucratique qui trahissaient les principes initiaux. Dissident de l’intérieur en (…)

La lucarne, suivi de L'étrange et le connu

15 novembre 2018

La lucarne, suivi de L’étrange et le connu

Traduit de l’anglais (Irlande) par Patrick Hersant. Préface de Jacques Darras.
Né en 1939 en Irlande du Nord et mort en 2013 à Dublin, Seamus Heaney est sans conteste une des plus grandes voix de la poésie anglo-saxonne du XXe siècle. Le volume que nous publions, composé de deux recueils parus en 1991 et 1996 et qui encadrent sa réception du Prix Nobel de littérature en 1995, œuvres donc de la maturité, introduisent parfaitement à l’univers singulier du poète marqué notamment par la prégnance (…)

<i>Lexique amoureux</i>

13 novembre 2018

Lexique amoureux

Adresse d’Alejandro Jodorowsky Préface de René de Ceccatty Traduit de l’arabe par Vénus Khoury-Ghata, Issa Makhlouf et Houria Abdelouahed
« Si la figure publique et internationale d’Adonis, à travers ses interventions journalistiques, ses déclarations fermes mais jamais tonitruantes, dans ses conférences et ses entretiens, est pour beaucoup de lecteurs celle d’un poète révolté contre les désastres du fondamentalisme, contre l’ingérence du religieux dans le politique et contre les naïvetés un peu (…)

Devant la mort, d'Hervé Prudon

10 novembre 2018

Devant la mort, d’Hervé Prudon

« Atteint d’un cancer diagnostiqué en août 2017, Hervé Prudon se savait condamné. Durant les deux derniers mois de sa vie, où il lui était devenu impossible d’écrire le roman qu’il avait ébauché, il remplira deux carnets de moleskine noirs d’une écriture tremblée. Une centaine de poèmes qui tous parlent de la mort à venir et frappent par leur lucidité et l’urgence dont ils sont un puissant témoignage. Ils dessinent en creux la personnalité d’un homme, porteur d’une douleur existentielle qu’il chercha toute sa (…)

Rythme, chaos, mythologies

8 novembre 2018

Rythme, chaos, mythologies

« Ce livre ne propose aucune théorie.
Son auteur n’est pas un savant,
Juste un homme incertain qui cherche, inventorie,
Dans un territoire mourant,
Ses raisons d’être au sein de cette confrérie :
L’étrange univers du vivant ;
Tout ce qui de l’étoile à l’humble bactérie,
De soi-même ou bien dérivant,
Bouge – en ordre, en désordre – et se rebelle ou prie.
Et sa façon d’être fervent
(Comme le roi David devant l’Arche fleurie,
Pleine ou vide) ne fut souvent
Que danser comme l’herbe à travers la prairie (…)

Au secret de la source et de la foudre

8 novembre 2018

Au secret de la source et de la foudre

Les poèmes qui composent cet ouvrage sont extraits de la correspondance inédite que l’auteur a entretenue avec Arlette Brunei entre 1960 et 1980. Ce sont des poèmes jetés sur le papier dans l’exaltation de l’amour, qui disent l’attente, le désir, la plénitude du cœur et des sens et qui magnifient le corps de l’aimée quand ils n’embrassent pas, n’embrasent pas tout ce qui l’entoure. Des poèmes où le primesautier, la fantaisie le disputent à l’émotion élégiaque, et que la sincérité et le charme (…)

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.