Gallimard

Editions de Poésie (collection Blanche, La Pleïade, L’arbalète, Folio…)
Poésie étrangère
Poésie contemporaine (collection Poésie/Gallimard)
Poésie pour la jeunesse (Gallimard jeunesse, "enfance en poésie)
Poésie classique…

Collection Poésie/ Gallimard
« Poésie/Gallimard » est une collection au format poche de recueils poétiques français ou traduits. Chaque volume rassemble des textes déjà parus en édition courante — tantôt du catalogue Gallimard, tantôt du fonds d’autres éditeurs —, souvent enrichis d’une préface et d’un dossier documentaire inédits.

LES 61 AUTEURS PUBLIÉS EN « POÉSIE/GALLIMARD » DE LEUR VIVANT (HORS ANTHOLOGIES)
Adonis — Andrade — Aragon — Bobin — Bonnefoy — Borges — Bosquet — Boulanger — Butor — Caillois — Césaire — Char — Darwich — Deguy — Du Bouchet — Dupin — Follain — Fombeure — Frénaud — Gaspar — Glissant — Goffette — Grosjean — Guillevic — Holappa — Jabès — Jaccottet — Jouve — Júdice — La Tour du Pin — Leiris — Luca — Macé — Mallet — Morand — Neruda — Noël — Novarina — Oster — Paz — Pichette — Pieyre de Mandiargues — Ponge — Queneau — Ramos Rosa — Réda — Roche — Roubaud — C. Roy — Sabatier — Saint-John Perse — Schehadé — Soupault — Stéfan — Tardieu — H. Thomas — Torreilles — Valente — Velter — Verheggen — Yourcenar

et 13 éditions bilingues

Nombre de parutions par an : 15

Contact

3 - 5 rue Sébastien Bottin

75007

Paris

Chutes, rebonds et autres poèmes simples

10 novembre 2021

Chutes, rebonds et autres poèmes simples

dans l’entier bonheur du soleil un chat japonais dormait haut sur une planche c’était où ? dis-moi t’en souviens-tu aussi ?

Une Théorie de l'amour

4 novembre 2021

Une Théorie de l’amour

« Je sais bien que, s’agissant de poésie, qui veut mal de mort à la froideur du concept et à l’esprit de système, ce titre "Une théorie de l’amour", semble contrevenir au bon sens. Je tiens cependant que c’est trop rapidement en juger. La vérité est qu’aujourd’hui plus que jamais sans doute, la pensée du monde, de la vie et de ses circonstances, otage des machinologues en tout genre, s’asservit pour notre malheur à la souveraineté d’une abstraction qui s’épargne les démentis du réel. Seule objecte à mes (…)

Où sont-ils maintenant

7 octobre 2021

Où sont-ils maintenant

Laura Kasishke

Petit éloge de la poésie

23 septembre 2021

Petit éloge de la poésie

« Je ferai, oui, l’éloge de la poésie. Sans restrictions. Sans états d’âme. Parce que la poésie n’est justement pas le lieu de la demi-mesure. Je le ferai d’une voix pleine, vive s’il le faut. Parce qu’on ne peut admettre plus longtemps, n’est-ce pas, que les poètes, malgré les révérences qu’on leur fait de loin en loin pour se disculper de la désinvolture et de l’indifférence avec lesquelles on les traite ordinairement, soient renvoyés à leur étrange petit commerce particulier qui n’aurait rien à voir avec les (…)

L'autre moitié du songe m'appartient

16 septembre 2021

L’autre moitié du songe m’appartient

Première parution en 2020
Édition de Sophie Nauleau. Postface de Guillaume Gallienne
Collection Poésie/Gallimard (n° 563), Gallimard
« La mort, l’amour, la vie, telle aurait pu être la devise de celle qui adorait la poésie d’Éluard. D’autant que la mort, contrairement à la plupart des poètes qui ne font que l’effleurer, Alicia Gallienne l’a tutoyée en son adolescence, jusqu’à l’affronter l’année de ses vingt ans,
au petit matin du 24 décembre 1990. Ses poèmes sont ceux d’une irradiante jeune fille de (…)

Les Épîtres

1er juillet 2021

Les Épîtres

Si la collection Poésie /Gallimard offre de Clément Marot une édition de référence de L’Adolescence Clémentine par l’un de ses plus grands spécialistes, Frank Lestringant, c’est un volume qui regroupe les œuvres de jeunesse du poète et ne peut suffire à rendre justice à celui que l’on considère généralement comme le fondateur avec Villon (dont au reste il proposa la première édition critique) de la poésie moderne. Il nous a donc paru utile de proposer cette nouvelle parution qui regroupe les 73 épîtres du (…)

Exercices d'incroyance

10 juin 2021

Exercices d’incroyance

Cet ensemble de distiques non rimés ni assonancés se présente comme une manière de leçon de théologie négative, mais pleine d’humilité et de vérité humaine ; c’est-à-dire aussi loin de Maître Eckhart que de l’« athéologie » de Georges Bataille.
L’auteur déclare en effet ne pas croire en Dieu, mais il reste hanté par son « inexistence ». En témoignent une cinquantaine de « murmures et prières minuscules » rédigés au jour le jour « comme une liste de commissions », de remerciements et de questions.
La tonalité est (…)

Exercices d'incroyance

10 juin 2021

Exercices d’incroyance

Cet ensemble de distiques non rimés ni assonancés se présente comme une manière de leçon de théologie négative, mais pleine d’humilité et de vérité humaine ; c’est-à-dire aussi loin de Maître Eckhart que de l’« athéologie » de Georges Bataille. L’auteur déclare en effet ne pas croire en Dieu, mais il reste hanté par son « inexistence ». En témoignent une cinquantaine de « murmures et prières minuscules » rédigés au jour le jour « comme une liste de commissions », de remerciements et de questions. La tonalité est (…)

 Tombeau de Jorge Luis Borges suivi d' Autres stèles

3 juin 2021

Tombeau de Jorge Luis Borges suivi d’ Autres stèles

Ce recueil plein de qualités illustre bien un genre un peu particulier que l’on pourrait appeler « poésie critique » ; c’est-à-dire que l’éloge d’un autre poète (ici le plus souvent Borges) est fait par la mise en valeur de ses thèmes et de son « imagerie » personnelle dans le miroir non moins personnel que lui tend le poète-commentateur. Il y faut une connaissance de l’œuvre du poète en question, une délicatesse de touche et une modestie qui ne manquent pas à Daniel Kay. En effet, tout ce qui fait le monde (…)

Graduel

13 mai 2021

Graduel

Étroitement liés aux sentiments religieux de l’auteur, les poèmes de ce nouveau recueil conduisent graduellement le lecteur du quotidien assombri du monde à la lumière intérieure et à la joie ; de l’effacement de Dieu à sa réapparition, cette « voix derrière la porte » qui appelle et qui réjouit. Dans cette montée en vers délicatement harmonieux, Jean-Pierre Lemaire mêle aux impressions de la vie courante, aux beautés de la nature, de nombreuses références au divin ; mais il établit un tel équilibre entre (…)

Poème
de l’instant

Raymond Farina

Le devoir de pureté

On ne peut plus tousser en paix,
sucer innocemment son pouce,
chercher refuge sur la Toile
où d’autres virus nous épient.

Raymond Farina, « Le devoir de pureté », apulée, Éditions Zulma, 2021.