Gare maritime

Auteurs : Valérie Rouzeau, Henri Deluy, Christophe Lamiot Enos, Hélène Lanscotte, Liliane Giraudon, Alain Freixe, Hubert Lucot, Jean-Baptiste Para, Bernard Bretonnière, Daniel Biga, Anne Belin, Christian Prigent, Michel Butor, Jacques Demarcq, Louis Dubost, Laurence Vielle, Michel Dugué, Raphaël Monticelli

Là voilà parue ! Gare Maritime comme une revue annuelle, l’anthologie des lectures-rencontres qui ont eu lieu au cours de l’année 2005 au nom de « Poèmes en cavale » et durant « Midi/Mi-Nuit Poésie » que la Maison de la Poésie de Nantes organise au Pannonica. Pour les yeux, on trouvera pour chaque auteur invité une présentation rédigée par un poète, un éditeur ou un traducteur, le plus souvent lue avant la lecture, également des poèmes, inédits ou non, une bibliographie détaillée, des repères biographiques et une photo réalisée par le photographe Phil Journé. Pour les oreilles, parce que nous accordons une grande importance à la mise en voix sonore du poème, un CD est joint au numéro, très court extrait de la lecture de chaque poète. Tout cela afin que les traces ne s’effacent au moins pas trop vite…

Ainsi, Gare Maritime s’étoffe chaque année et se veut une anthologie vivante, en cours et en constante attention à ce qui se fabrique, dans sa diversité, en poésie française d’aujourd’hui et au-delà de nos frontières, en en proposant au fil des numéros un panorama de plus en plus large. Permettant une approche d’un domaine artistique dans lequel on a souvent quelque crainte d’entrer, elle est une invitation à aller voir plus loin et de plus près dans la découverte d’une ou plusieurs œuvres, de la poésie espérons-le.

Le numéro Gare Maritime 2006 permet donc de faire connaissance avec Jean-Baptiste Para, Michel Butor, Gil Jouanard, Michel Dugué, Christian Hubin, Liliane Giraudon, Christian Prigent, Jacques Demarcq, Delphine Brétesché, Valérie Rouzeau, Laurence Vielle, Anne Belin, Christophe Lamiot Enos, Hélène Lanscotte, Céline Minard, John Burnside, Rosemary Waldrop, Keith Waldrop, John Giorno, Aharon Shabtaï, Alain Freixe, Daniel de Bruycker, Hubert Lucot
et des présentations écrites par Raphaël Monticelli, Bernard Bretonnière, Henri Deluy, Guénaël Boutouillet, Louis Dubost, Daniel Biga, Jean-Pascal Dubost, Jean-Baptiste Para, Paol Keineg, Jean Princivalle, Franck Pruja.


Revue publiée par la Maison de la Poésie de Nantes
avec le concours du Centre National du Livre
un n° (84 pages + un CD) : 15 Euros + frais de port (2,65 Euros)
Voir les autres numéros : www.maisondelapoesie-nantes.com

Paru le 1er avril 2006

Éditeur : Maison de la Poésie de Nantes

Genre de la parution : Revue

Poème
de l’instant

Stéphane Crémer

La Terre

Au sortir d’un rêve à Brasilia j’ai empoigné
la terre, déjà si âcre à mes mains
que leurs paumes m’ont paru des papilles
d’où montait un goût avec son parfum.

Quelqu’un est mort bien loin ce matin
et j’ai pensé, en me baissant jusque là
pour l’emporter à mon tour, que je saurais
l’y ensevelir à ma manière en secret.

Ainsi – car n’allons pas priver la poésie
de sa logique : ni car ni ainsi ne sont proscrits
du poème, ni aucuns mots, pourvu qu’ils s’unissent
en pensée par-delà les marges noires du faire-part ! – ,

ainsi je garde près de moi, dans des flacons
comme une épice sur l’étagère de ma cuisine,
ce pigment rouge du Brésil dont je sais qu’un jour,
empesé à l’amidon de mon choix, un beau jour

nous partagerons la délicieuse peinture mitonnée
qui montrera, aussi bien qu’une Joconde enfin
pour de bon éclipsée de son cadre, ce qu’il reste
de cette disparition : un paysage, et son horizon !

Stéphane Crémer, compost, Éditions isabelle sauvage, 2013.