Grandir

Maisons poèmes de Valérie Linder

1er avril 2012

Maisons poèmes de Valérie Linder

"Il est un monde où il suffit d’ouvrir un livre
pour habiter quelque part"

Poème
de l’instant

Coplas

Que fais-tu, hibou, sur ton olivier,
avec ces grands yeux tout écarquillés ?

Je m’occupe à observer, dit l’oiseau,
du temps la longue traversée.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.