Grésil noir de Serge Torri

Grésil noir de Serge Torri

« L’encre de Grésil noir qui a pointillé la blancheur de chaque page comme une rosée noire imprègne l’épaisseur du langage de la pureté de la poésie pour rejoindre les mots de Paul Claudel : "Ô mon âme ! le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier !" » Serge Torri

« blanc sur blanc
étant le verbe

grésil noir
le répit de son silence »

Paru le 1er novembre 2011

Éditeur : Eclats d’encre

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Carl Norac

Avant de tout dire

Toute la beauté du monde, je ne peux pas te la dire. Mais rien ne m’empêche d’un peu l’approcher avec toi.

Il y a de si grands murs qui cachent les jardins, des dépotoirs au bord des plages, des ghettos dans des îles, tant de blessures aux paysages.

Par bonheur, un peu de splendeur demeure alentour et le dire, même tout bas, par amour, c’est croire encore qu’un jour, nous irons la trouver, toute la beauté du monde.

Carl Norac, « Avant de tout dire », Le livre des beautés minuscules, Éditions Rue du Monde.