Gris de perle

Dernier cahier de poésie

Auteur : André Pieyre de Mandiargues

Gris de perle

« Le voile blanc d’une épousée
Recèle une pensée noire
Qu’il est trop tôt pour dégainer.
Si elle sait déjà
Son chemin prédestiné
Vers le cœur battant de l’époux,
Plein d’amour et de beau sang rouge. »

Paru le 2 avril 1993

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

L’homme désert

Il n’y a pas d’aigle sans désirs.
Il n’y a pas d’aveugle sans regard.
Il n’y a pas de Bonheur.

Mais il n’y jamais ce chant tournoyant et délivrant, cette Parole de toujours, cette terrasse de splendeur portée entre les bras du jour, il n’y a pas ce chant et cette bouche qui chante, et ce corps qui chante cette bouche, et ce désir qui chante ce corps qui l’emporte à sourire, s’il n’y a pas Celle même qui attend encore, au milieu des palmes et des pluies, d’être déliée de son ombre.

André Delons, L’homme désert, Éditions Rougerie, 1986.