Gros Textes

Contact

Place du village

05380

Châteauroux Les Alpes

Cairn 13

1er novembre 2013

Cairn 13

"Les âges de l’homme
Il avance ébloui de silence,
il avance dans la nuit murmurante des mots,
il avance il cherche il ne comprend pas,
il avance chaque langue est étrangère,
chaque effort est inutile,
chaque pas trébuche,
il avance tâtonnant il avance à contre-jour,
il devine parfois
une
inconnue qui le frôle,
il appuie sa vie usée sur un sourire."

Enfin

1er septembre 2013

Enfin

"Ne pas pouvoir leur dire, les lèvres scellées. La bouche si froide qu’elle flambe - si fort qu’elle disparaît."
"Leurs voix résonnent en-dedans, vibrent en écho tous leurs sous-entendus, qu’eux-même ne connaîtront jamais. Elles lui demandent de revenir. Revenir à la surface, les yeux éclos, pour voir à nouveau. Mais il faudrait une telle énergie. Et quel désir ?"

Crac

1er juin 2013

Crac

Poussée par la bise dans le pas je pense à tous ceux à qui je ne pense pas ou pas assez à tous ceux à qui je ne pense plus et à tous ceux à qui je pense trop et je larmoie.

Cairns 11

1er octobre 2012

Cairns 11

Vivants dans la vielle et paysages urbains.

Principe d'indétermination

1er septembre 2012

Principe d’indétermination

A l’intérieur de ton crâne aussi poussent une herbe
de printemps et de magnifiques pissenlits.
*
Pourquoi frémir sous la voûte de l’espace ? Que
faut-il craindre ? L’univers a ses bornes. Elles sont
ouvertes.
*
Si la lumière pouvait porter nos regards vers les confins du visible, elle
repousserait ses limites jusqu’à se retrouver. La solitude de la lumière est désirable.
*
Sentir le frais de l’herbe sous les pieds, le souffle du vent sur la peau, (…)

D'infinis petits riens de François Xavier Farine

1er septembre 2012

D’infinis petits riens de François Xavier Farine

"Ce matin,
les nuages se mêlent aux fumées noires
des usines qui viennent lécher les murs
des immeubles en réhabilitation.
Aucune âme
qui vive
dans ce paysage de tubulures industrielles, étranglé
dans son abandon et sa laideur caractéristique.
Parfois - vif - un cycliste passe…"

Faits divers d'hiver

1er septembre 2012

Faits divers d’hiver

"Voici quelques uns de ce faits divers dont on dit
tant de mal, et qui sont pourtant au coeur de
notre vie.
Plusieurs faits divers ces derniers jours m’ont
impressionné. L’un s’est envolé. Cela me
reviendra peut-être, si je laisse dériver mes
souvenirs sur cette pente. Cela montre au moins
l’importance à en établir le relevé. Car la vie -
la vraie vie - ne se fait pas à coup d’épopée. La
vie - la vraie vie - est en (…)

Pourquoi pas 2005

1er juin 2012

Pourquoi pas 2005

"ils sont là
au milieu des mots
des tas de mots sur papier
trop de papier à mots
de l’air"

Vivre quand même parce que c'est comme ça

1er juin 2012

Vivre quand même parce que c’est comme ça

Livre
Matin
les yeux ouverts s’ouvrent sur le livre
Nuit
les yeux se ferment après lui
Rien avant rien après
le jour commence le jour finit
Première parole
dernier mot
le livre s’ouvre se referme
un jour est accompli
Matin
le regard se lave
rien n’est vu avant
Soir
la parole ouvre
l’oeil du dedans
Ainsi la Vie"

Poème
de l’instant

Emmanuel Moses

Il était une demi-fois

Donnez-moi un mot
J’en ferai deux, j’en ferai trois
Et puis cent, et puis mille
Et quand je ne pourrai plus compter
Je repartirai en arrière
Jusqu’au tout premier
Qui sera le dernier.

Il était une demi-fois, Emmanuel Moses, illustré par Maurice Miette, Éditions Lanskine, 2019, p.32.