Guanahani

Auteur : Jean-Claude Tardif

Guanahani

Guanahani était le nom indigène de San Salvador lorsque Colomb y aborda.
Désignant un monde nouveau, rêvé mais déjà habité, ce nom guide le poème de Jean-Claude Tardif.
C’est à une forme de genèse qu’il s’attèle ici : la redécouverte des sensations simples et brutales d’un être écartelé
entre désir et nostalgie, mais aussi l’exploration complexe de ce qui fonde une humanité, paraphrasant Éluard :
l’amour la poésie. Exister et écrire étroitement entrelacés.

Dans ce vaste souffle de forge et de vents, Jean-Claude Tardif, né en 1963, éloigné depuis plusieurs années de la
présentation publique de son travail de poète pour se consacrer à une oeuvre de prosateur, en appelle à une cosmogonie de mots et de sens. Il réinvestit tout en blancs et déliés l’espace de la parole qui bâtit, fut-ce « jusqu’à la mort peut-être / pour trouver suite à notre histoire / et la sculpter - Mirage ».

Eric Sénécal

Paru le 1er juin 2011

Éditeur : Clarisse

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Mahmoud Darwich

Au dernier soir sur cette terre

Dans le grand départ
Je t’aime plus encore

Mahmoud Darwich, 1941-2008, Au dernier soir sur cette terre, Traduit de l’arabe (Palestine) par Elias Sanbar, Actes Sud, 1994.