Hauts sont les Monts

Auteur : Bernadette Engel-Roux

<i>Hauts sont les Monts</i>

"Hauts sont les monts, sceaux blancs plombant les vals où dort l’effroi des bourgs, Halt sunt li pui e tenebrus e grant, Li val parfunt e eles ewes curant, dans l’ombre hermine de la vallée des toisons de pins noirs et de buis, de bouleaux et de hêtres dociles au cours des eaux - plus bas les aulnes aux pieds noyés, les peupliers, vont nus - désignent le lit creusé, le doigt encre des ravins, les vasques où nous venons laver nos corps navrés, où les bêtes viennent boire quand le printemps fondant névés fait eau de neige précipitée, casses de roches, avalanches de beauté blanche dont gronde le chant, et pâques dans les prairies."

Paru le 1er mars 2009

Éditeur : Corlevour

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Cécile Coulon

Courir

La course, la vraie, est une fureur carnivore. Un astre brûlant caché dans les jointures du corps ; elles grincent, la nuit, comme un miracle froissé. Une force qui rugit, à laquelle nous sommes forcés de croire puisque qu’il n’y a qu’elle qui puisse suspendre aux crochets des montagnes des femmes et des hommes emplis de cette beauté brutale qui ne supporte ni la lenteur, ni les cris, ni ces bouquets d’amnésie qu’on s’offre pour éviter d’avoir mal. »

Cécile Coulon extrait de « Courir », Les ronces, Éditions Le Castor Astral, 2018