Hémon suivi d’Antigone, Silences et Loin la langue

Auteur : Bernard Fournier

Hémon suivi d'Antigone, Silences et Loin la langue

Hémon a peur de l’avenir, peur du noir, peur de la solitude ; Si Antigone meurt, si Antigone le lâche, Que fera-t-il ? Que deviendront tous leurs projets ? Ces enfants qui ne courront pas dans les rues, par les champs ? Ces livres qu’ils ne liront plus ensemble ? Ces sentiers qu’ils ne fouleront plus de leur joie d’être deux ?

Paru le 8 novembre 2019

Éditeur : La feuille de thé

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

L’Impossible

La poésie révèle un pouvoir de l’inconnu. Mais l’inconnu n’est qu’un vide insignifiant, s’il n’est pas l’objet d’un désir. La poésie est moyen terme, elle dérobe le connu dans l’inconnu : elle est l’inconnu paré des couleurs aveuglantes et de l’apparence d’un soleil.

Ébloui de mille figures où se composent l’ennui, l’impatience et l’amour. Maintenant mon désir n’a qu’un objet : l’au-delà de ces mille figures de la nuit.

Georges Bataille, L’Impossible, Éditions de Minuit, 1962.