« Hérédité »

Tony Harrison

« Hérédité »

Comment tu es devenu poète, c’est un mystère !
D’où a pu te venir ce talent ?
Disons : J’avais deux oncles, Joe and Harry –
l’un était bègue, l’autre était muet.

Tony Harrison, Cracheur de feu, Traduction de Cécile Marshall, Éditions Arfuyen, 2011.

Poème
de l’instant

Emmanuel Laugier

Poèmes du revoir américain

dans le sommeil qui vient lisant
au plein soleil
le poids de la tête emporte
le rêve

Emmanuel Laugier, Poèmes du revoir américain, Éditions Unes, 2021.