« Hérédité »

Tony Harrison

« Hérédité »

Comment tu es devenu poète, c’est un mystère !
D’où a pu te venir ce talent ?
Disons : J’avais deux oncles, Joe and Harry –
l’un était bègue, l’autre était muet.

Tony Harrison, Cracheur de feu, Traduction de Cécile Marshall, Éditions Arfuyen, 2011.

Poème
de l’instant

Isabelle Baladine Howald

Fragments du discontinu

Je soliloque

la voix n’est pas ce que j’oublie
la voix dans mon oreille
cet objet de désir la voix

voix d’autre voix de toi
unique et que je ne peux caresser

Isabelle Baladine Howald, Fragments du discontinu, Éditions Isabelle Sauvage, 2020.