Héros-Limite

Contact

Alain Berset, Gaia Biaggi, Georges Mishuga
Case postale 266

CH – 1211

Genève 8

Blanche baleine de Fabienne Raphoz

21 mars 2017

Blanche baleine de Fabienne Raphoz

La poésie de Fabienne Raphoz est un jeu avec le langage, la page, la graphie. Son écriture lie aux observations, perceptions et sensations immédiates des fragments de savoir scientifique et encyclopédique sur la nature. Blanche baleine est une tentative, en ce début de 21e siècle – où le « sentiment de la nature » ne peut plus être celui des débuts du Romantisme – d’écouter, voir, toucher, tenter la symbiose, si ce n’est physique, du moins poétique, avec le vivant. Entrent en résonance le lointain, le (…)

Tout venant

1er octobre 2014

Tout venant

O frères humains
se désole un homme
à la poitrine ornée d’un lourd pendentif
et chaussé de longues bottes de cuir
n’y aurait-il dans cette ville
personne
avec qui spontanément s’attabler
et partager un pichet de vin
en commentant l’étrangeté
des nuages

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.