Il faut laisser la porte ouverte

Auteur : Chantal Dupuy-Dunier

<i>Il faut laisser la porte ouverte</i>

Moi, "fille du fada",
ceci est ma gloire.
En Provence, fada
rime avec la singularité du mistral,
quelque chose comme un air
de fifres et de tambourinaires.

Paru le 1er novembre 2012

Éditeur : Henry

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Coplas

Que fais-tu, hibou, sur ton olivier,
avec ces grands yeux tout écarquillés ?

Je m’occupe à observer, dit l’oiseau,
du temps la longue traversée.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.