Il vise le ciel et tire

Auteur : Thomas Vinau

Il vise le ciel et tire

Ensemble de poèmes écrits autour de l’œuvre de Miles Davis.
À propos de ce recueil, Thomas Vinau dit : « Je ne suis ni musicien ni spécialiste de l’œuvre de Miles Davis ou d’autre chose. Je fonctionne avec l’art comme avec les arbres, les humains ou les nuages. Je trempe ma langue, mes yeux, mes sens. J’y goûte avec ma naïveté sincère ou ma mauvaise foi, ma tristesse ou ma morgue d’enfant, ma joie et ma colère. Et quand ça tient bon, que ça tient chaud, simplement, bêtement presque, comme un chien qui joue avec des mots, je renvoie la balle que je n’ai pas. Pour dire merci. »

On pourrait croire
que Miles Davis
joue pour la nuit

le crépuscule
dans sa trompette

le sentiment
de la pluie et
des réverbères

pourtant ce matin
je viens de découvrir
qu’il jouait surtout
pour la lumière

prédateur d’aubes
et de nuits blanches

Paru le 15 janvier 2021

Éditeur : La boucherie littéraire

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Charles Baudelaire

Petits poèmes en prose

Votre œil se fixe sur un arbre harmonieux courbé par le vent ; dans quelques secondes, ce qui ne serait dans le cerveau d’un poëte qu’une comparaison fort naturelle deviendra dans le vôtre une réalité. Vous prêtez d’abord à l’arbre vos passions, votre désir ou votre mélancolie ; ses gémissements et ses oscillations deviennent les vôtres, et bientôt vous êtes l’arbre. De même, l’oiseau qui plane au fond de l’azur représente d’abord l’immortelle envie de planer au-dessus des choses humaines ; mais déjà vous êtes l’oiseau lui-même.

Charles Baudelaire, Petits poèmes en prose, « Le Théâtre de Séraphin », 1868.