Intimité du chaos de Michel Mourot

"… Un profil
ou l’absence,
l’embrasure d’un récit
– le mur attend l’affiche,
les dés, désaccordés –

j’ai descendu la plaine
mimé la part maudite,
l’horloge d’un gang

est-ce le port qui s’éloigne
ou le ciel qui descend ?

(J’ai perdu j’ai retrouvé mes frères – rauques, haïs)"

Né à Sens en 1948, il vit dans la Marne depuis 1953. Il rencontre au lycée Clemenceau de Reims, dès 1958, Jean-Marie Le Sidaner, qui l’initiera à la poésie moderne et avec qui il fondera la revue Équinoxe, en 1964. Après la mort de Jean-Marie Le Sidaner, avec lequel il était resté en contact régulier, il organise à Reims plusieurs manifestations autour de l’œuvre de celui-ci. Il préside l’association des « Amis de Jean-Marie Le Sidaner » et participe à la fondation de la revue Présages, dont il continue d’assurer la publication.

Paru le 1er juin 2007

Éditeur : La Différence

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

L’invention de l’écriture

Que la louange soit seule justification de la littérature et de la parole.
La louange et le blâme, à l’extrême de la beauté.
S’exiler de sa langue.
Montrer sa colère et le désagrément des fourmilières.
Refuser les syllabes souillées de mille mains.
Le poète exige sa poésie, comme une mère réclame aux autorités le cadavre de son fils lynché.

Philippe Bordas, L’invention de l’écriture, Éditions Fayard, 2010.