J’ai failli la perdre

Auteur : Charles Dobzynski

<i>J'ai failli la perdre</i>

"On s’est aimé
depuis la petite enfance,
tu étais là
dans le moindre de mes jeux
sur mes cahiers d’écolier
ton quadrillage futur
je suivais ta trace minuscule
ton anonyme insignifiance
sans le savoir.

Dans mon enfance
tu étais là
neige d’apesanteur
[qui remplit]
le sulfure opacifié
du temps.

Une fois dans le préau
au pied du tilleul
tu as fait un faux pas
vers le chaos du non-être
j’ai senti que le sol
pouvait tourner à l’envers.
et me faire faux bond.

Amour prémonition
de l’enfance
paléomythique
collisions des mots
dans l’accélérateur
[des particules mentales]
les souvenirs s’échelonnent
et s’ébrèchent
à rebours."

Paru le 1er juin 2010

Éditeur : La Différence

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Ana Istarú

Saison de fièvre

Yo soy el día.
Mi pecho izquierdo la aurora.
Mi otro pecho es el ocaso.

Je suis le jour.
Mon sein gauche l’aurore.
Le droit, le crépuscule.

Anna Istarú, Saison de fièvre, Traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Gérard de Cortanze, La Différence, Éditions Unesco, 1997.