J’ai le cœur fait de flaques

J’ai le cœur fait de flaques
De l’une à l’autre le pied sautant
Jadis j’étais l’été
À présent je le vois

OLIVIER BARBARANT

Là où dansent les éphémères
Le Castor Astral / 2022

Poème
de l’instant

Coplas

Il n’y a de chemins au ciel,
il n’y a de chemins en mer,
il n’y a de chemins sur terre
que pour seulement cheminer.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.