Jacques Brel par Jean Clouzet et Angela Clouzet

Seghers
Collection « Poésie et chansons »

Jean Clouzet écrivit en 1964 ce qui fut le tout premier livre sur Jacques Brel et qui allait devenir un ouvrage de référence, réédité pendant plus de vingt ans. L’auteur était cardiologue le jour, critique de jazz la nuit et passionné de musique à toute heure. L’artiste et le « toubib », comme le surnommait le Grand Jacques, étaient liés par une curiosité et une estime mutuelles.
Angela Clouzet, la fille de Jean, aujourd’hui journaliste, a augmenté et remis à jour cet ouvrage, tout en apportant sa propre vision de l’œuvre de Brel. Elle a rencontré ceux qui étaient ses compagnons de route, Gérard Jouannest, son pianiste, et François Rauber, son orchestrateur, avec qui elle revient sur les thèmes récurrents des chansons de Brel : l’amour, l’amitié, la mort, le silence. En tant que femme, elle s’intéresse aussi à sa supposée mysoginie.
L’esprit de Jacques Brel est également évoqué dans une interview croisée de jeunes artistes, auteurs-compositeurs-interprètes, influencés par son talent et sa personnalité : Yann Tiersen, Dominique A, et Christian Olivier, chanteur des Têtes Raides. L’anthologie enfin a été entièrement revue.

Paru le 1er décembre 2003

Éditeur : Seghers

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Christian Morgenstern

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

L’oiseau-bœuf
Le dromadaire palmé
Le lion luisant
La roucouleuvre
Le hibou de manchon
Le cachalair
La punaise tentaculaire
Le taureau à sonnette
Le bœuf-paon
Le renard-garou
Le gentignol
Le pinson-scie
Le carlin d’eau douce
Le rat de vin
L’engouletempête
Le ver de ciel
Le chameau-épic
Le rhinocétalon
L’œillet-dinde de Noël
L’hommefeuille

Christian Morgenstern, Les chansons du Gibet, Die Galdenlieder, traduit de l’allemand par Jacques Busse, Les Cahiers Obsidiane, 1982.