Jacques Prevel ou la dérive vers l’absolu

Auteur : Jacques Prével

aucun terme autre que "poète maudit" ne saurait mieux qualifier Jacques Prével (1915- 1951), héritier de Ruteboeuf, Villon, Baudelaire et Corbière.

Comme eux, il a connu une existence chaotique, faite d’errance, de pauvreté et de maladie. sa vie fut une folle recherche d’un absolu qu’il a tenté d’atteindre par l’écriture. Consumé par un feu intérieur et rongé par une tuberculose pulmonaire, il s’est éteint à trente-six ans, usé prématurément par les exigences qu’imposait une telle recherche.

Paru le 1er novembre 2001

Éditeur : L’Officine

Genre de la parution : Biographie

Poème
de l’instant

Alexis Bernaut

Un miroir au cœur du brasier

Le feu le vent le veillera

J’avais froissé mes ailes de rage
pour ne pas qu’elles se déploient
comme un journal d’avant-hier
pour allumer le feu

me réchauffer à l’âtre de mes renoncements

Je les lisse aujourd’hui
et mes paumes et mes ailes s’épousent

Le vent m’ayant appris
que le paradis même est un lieu de passage

que volera qui doit voler

et qu’il y veillera

Alexis Bernaut, Un miroir au cœur du brasier, Le Temps des Cerises, 2020.