Je repense à…

Bernard Chambaz

(séquence 847)

je repense à
tes yeux d’inuit
à l’extrémité du monde
où la nuit tombe en une seconde
et dure
six mois
tandis qu’à melrose
le soleil descend très lentement
sur un champ de coquelicots
qui explosent
comme
des balles de pop corn

Bernard Chambaz, Été II, Éditions Flammarion.

Poème
de l’instant

Charles Cros

Sonnet

Moi, je vis la vie à côté,
Pleurant alors que c’est la fête.
Les gens disent : « Comme il est bête ! »
En somme, je suis mal côté.

J’allume du feu dans l’été,
Dans l’usine je suis poète ;
Pour les pitres je fais la quête.
Qu’importe ! J’aime la beauté.

Beauté des pays et des femmes,
Beauté des vers, beauté des flammes,
Beauté du bien, beauté du mal.

J’ai trop étudié les choses ;
Le temps marche d’un pas normal ;
Des roses, des roses, des roses !

Charles Cros, « Sonnet », Le Collier de griffes.