Je sens

Auteur : Ito Naga

Je sens

« Je sens n’est pas je sais » écrit Ito Naga dès la première phrase de son nouveau livre, Je sens. Quinze ans après Je sais (Cheyne, 2006), l’auteur de Iro mo ka mo, la couleur et le parfum (Cheyne, 2010), se penche, à sa manière unique, ludique et profonde, sur l’autre versant de notre connaissance des choses et des êtres : celui des sensations. Où l’on retrouve avec bonheur les courts récits, maximes, réflexions, annotations prises sur le vif, tout ce qui fait l’écriture « nagaïenne », pour une plongée stimulante dans notre rapport sensible au monde. Il faut lire ce nouveau livre d’Ito Naga comme des orpailleurs, un tamis entre les mains et, dans le courant aurifère du texte, s’amuser à mettre à jour les nombreuses pépites qui y roulent. Pour enrichir notre réflexion et comprendre ce que nous voulons dire lorsque nous affirmons : « Je sens ».

Paru le 15 mars 2021

Éditeur : Cheyne

Poème
de l’instant

Treizième poésie verticale

Aujourd’hui je n’ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.

Des oiseaux qui n’existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent
ont recouvré leur silence.

Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.

Roberto Juarroz, Treizième poésie verticale, traduit de l’argentin par Roger Munier, Librairie José Corti, 1993.