Je suis un crabe ponctuel

Auteur : Jacques Roubaud

Je suis un crabe ponctuel

Anthologie personnel 1967-2014

Proposer une Anthologie personnelle à Jacques Roubaud, si attentif à la composition de chacun de ses livres de poésie, c’est engager le mathématicien-poète sur une voie aléatoire, celle qui retient de recueil en recueil les énoncés et les équations majeures.
De [Signe d’appartenance] qui ouvre le champ poétique de Jacques Roubaud aux improvisations suscitées par un poème japonais du XIVe siècle, d’une autobiographie rêvée dix-huit ans avant sa naissance à une exploration de la diction poétique, d’un deuil intense et noir à une méditation sur « le vide vivant de la vie », d’une déambulation méticuleuse dans les rues de Paris à une suite de sonnets tout bruissant d’Angleterre, avant de côtoyer l’infinitif de la mort, tel est ce parcours à la fois ponctuel quant aux rendez-vous que le poète s’est fixé et d’une prodigieuse diversité quant aux formes convoquées, utilisées et sans cesse réinventées.

Paru le 1er mars 2016

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Baudelaire

Hymne à la beauté

L’éphémère ébloui vole vers toi, chandelle,
Crépite, flambe et dit : Bénissons ce flambeau !
L’amoureux pantelant incliné sur sa belle
A l’air d’un moribond caressant son tombeau.

Que tu viennes du ciel ou de l’enfer, qu’importe,
Ô Beauté ! monstre énorme, effrayant, ingénu !
Si ton œil, ton souris, ton pied, m’ouvrent la porte
D’un Infini que j’aime et n’ai jamais connu ?

Charles Baudelaire, 1821-1867, « Hymne à la beauté », Les Fleurs du mal , 1857.