Je viens de la nuit de Myriam Montoya

L’exil demeure l’angle de la chute. Myriam Montoya sait donner la parole à ceux qui ne l’ont pas. La guerre apparaît en filigrane, tout comme les thèmes de l’enfance et de la sensualité. Cette poésie ne se réduit pas à rendre plus supportable la réalité, elle est l’énergie qui traversent la réalité, qui la remue.

Paru le 1er février 2005

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Anna de Noailles

Chaleur

Tout luit, tout bleuit, tout bruit,
Le jour est brûlant comme un fruit
Que le soleil fendille et cuit.

Anna de Noailles, 1876-1933, « Chaleur », L’ombre des jours, 1902.