Jean-Claude Dubois

Né en 1954 dans le Nord, il travaille actuellement en mairie de Tourcoing. A collaboré pendant 18 ans à la revue Rétro-Viseur. Il a obtenu le prix Kowalski en 1988 (Le Bois d’absence, épuisé). Il est également l’auteur de : Le Silence parle ma langue, une présentation critique de 24 poètes du Nord-Pas-de-Calais (Ed. Rétro-viseur, 1998).

Bibliographie

  • Une chose pour quoi je suis né, Éditions Cheyne, 2019.
  • Les petits malheurs, Éditions Cheyne, 2017.
  • Leurs adorables, Éditions Cheyne, 2007.
  • Le canal, Éditions Cheyne, 1999.
  • L’épine et sa mésange, Éditions Cheyne, 1993.
  • Le bois d’absence, Éditions Cheyne, 1988.
  • Feu de soie, Villeneuve-d’Ascq : J.-C. Dubois, 1984.