Jean Esponde

Né au cours du précédent millénaire, Jean Esponde a fréquenté les frontons du pays basque, le lit épisodique des oueds du sud marocain, celui toujours renouvelé du discours philosophique.
Pour brunir, l’épicentre de sa vie glisse progressivement vers la corne d’Afrique ; pour pâlir et se reprendre, fréquente la France.
A partir de fragments oraux transmis de génération en génération, travaille actuellement à reconstituer le contenu des longs échanges entre un vieux sage somali et Rimbaud lors de leur mystérieuse rencontre au village de Babilé en mai 1889 ; ceux qui connaissaient les travaux de Jean Bollack sur les fragments (écrits) d’Héraclite comprendront mieux la difficulté de la tâche.

Extrait

Le temps s’abrite sous les arbres

une lumière s’en va vers la clairière

là-haut
le bois
dort étrangement
sans doute la cuisine est-elle
éclairée
le chien commencera par aboyer
une petite lueur ouvre l’hiver
vertige immobile
frissonnant dans le lait froid
un bois très ancien
contemple la lune
et chaque année s’en approche
extrait de Hébergement - Atelier de l’Agneau 2002

Bibliographie

  • Les derniers grecs, Atelier de l’Agneau, 2016
  • La crète d’Ariane et Minos, Atelier de l’agneau, 2015
  • Ephèse, l’exil d’Héraclite, une approche géo-poétique, Atelier de l’agneau, 2013
  • Le barrage des Trois Gorges, Atelier de l’agneau, 2008
  • Agadir, Atelier de l’agneau, 2004
  • Hébergements, Atelier de l’Agneau, 2002
  • Couleurs Harar, Atelier de l’Agneau, 2000