Journal d’une guerre de Mérédith Le Dez

"Je pourrais écrire
Journal d’une guerre cela s’appellerait

mais la guerre est morte
et l’on meurt sans cesse à soi-même
de nostalgie de manque et d’horreur

je pourrais écrire sur la guerre
cela s’appellerait La Guerre n’est rien
qu’y a-t-il quand la guerre est finie
puis-je parler de paix
si je détruis impitoyablement le monde

Les jonquilles fleurissent sur les décombres
je remarque aujourd’hui leur intime parfum
entre colza et obsession…"

Paru le 1er juin 2013

Éditeur : Folle Avoine

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Guennadi Aïgui

« Un peu »

bonheur ? – « Un peu »
béatitude – « Un peu » :

ô murmure : comme vent – du soleil :

de pain – un peu… et de lumière du jour… –

et du petit bruit des hommes
comme d’une nourriture – pour la Mort prête… –

que nous la rencontrions paisiblement
comme si nous étions tous toujours sur tout seuil –

en fraternelle souffrance… –

ô notre liberté !… – lueur d’âme :

simple :

« Un peu »
1975

Aïgui, « Un peu », Festivités d’hiver, traduit du russe par Léon Robel, Les Éditeurs français réunis, 1978.