Jours obscurs

Auteur : Jean-Claude Pirotte

Jours obscurs

Le poète que l’on croyait disparu revient à nous, et une obsessionnelle et troublante mélancolie l’accompagne, désespoir teinté d’ironie que ses lecteurs connaissent bien. Jean-Claude Pirotte, parti sur les traces de ce territoire qu’il n’avait jamais vraiment quitté - l’enfance -, se retrouve face à un présent sombre, déroutant. Ce sont des cailloux blancs, des ruisseaux, des forêts et des songes qui se réveillent et se révèlent cauchemars de l’histoire. Sous sa plume, la mort s’efface, les nuits se peuplent. Une écriture intense, inoubliable.
Jean-Claude Pirotte (1939-2014), peintre et écrivain, a reçu le prix Goncourt de la poésie et le Grand Prix de poésie de l’Académie française. Le cherche midi a déjà publié Mont Afrique (1999), Hollande, poèmes et peintures (2007), Place des Savanes (2011), Brouillard (2013) et Portrait craché (2014).

Paru le 12 janvier 2017

Éditeur : Le Cherche-Midi

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Treizième poésie verticale

Aujourd’hui je n’ai rien fait.
Mais beaucoup de choses se sont faites en moi.

Des oiseaux qui n’existent pas
ont trouvé leur nid.
Des ombres qui peut-être existent
ont rencontré leurs corps.
Des paroles qui existent
ont recouvré leur silence.

Ne rien faire
sauve parfois l’équilibre du monde
en obtenant que quelque chose aussi pèse
sur le plateau vide de la balance.

Roberto Juarroz, Treizième poésie verticale, traduit de l’argentin par Roger Munier, Librairie José Corti, 1993.