Jours obscurs

Jean-Claude Pirotte

l’ours m’approche et me regarde
je dois me tenir sur mes gardes
il me parle je comprends mal
on dirait que c’est du flamand
ma foi quel drôle d’animal
il s’approche d’un air pincé
voici qu’il s’exprime en français
enfin maintenant je l’entends
me demandant en s’inclinant
mais où sont les neiges d’antan

Jean-Claude Pirotte, 1939-2014, Jours obscurs / le cherche midi éditeur / 2017.

Poème
de l’instant

Christian Morgenstern

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

« Nouvelles créatures proposées à la nature »

L’oiseau-bœuf
Le dromadaire palmé
Le lion luisant
La roucouleuvre
Le hibou de manchon
Le cachalair
La punaise tentaculaire
Le taureau à sonnette
Le bœuf-paon
Le renard-garou
Le gentignol
Le pinson-scie
Le carlin d’eau douce
Le rat de vin
L’engouletempête
Le ver de ciel
Le chameau-épic
Le rhinocétalon
L’œillet-dinde de Noël
L’hommefeuille

Christian Morgenstern, Les chansons du Gibet, Die Galdenlieder, traduit de l’allemand par Jacques Busse, Les Cahiers Obsidiane, 1982.