Jusqu’à ta paume

Auteur : Isabelle Lelouch

Jusqu'à ta paume

Comment lancer avec conviction, d’une parole pleine de ferveur, « Explosive Lumière / De la présence », expérience qui demande discernement et recueillement en un lieu où naît le miracle de vivre, « Quand on est passé / par l’acier / Et la flamme // Que le monde entier / A pu vous transpercer l’âme » ? C’est ce chemin que fait partager d’une voix poignante Isabelle Lelouch. Voici de la poésie livrée à l’incandescence (soufre et sang) d’une âme qui brûle : « Un soleil entre / Et tout flamboie aspirant à retrouver cet ancien visage / Le plus sûr » dont la voie a été perdu quitte, pour ce faire à « gueuler [sa] fièvre » …
(extrait de la préface de Jean-Pierre Boulic)

Paru le 8 avril 2019

Éditeur : Librairie Galerie Racine

Poème
de l’instant

Jacques Ancet

La dernière phrase

Il n’y a ni drame ni déchirure.
On dirait dans le jour un infime
vertige. Rien ne change mais tout
vacille. ce qu’on voit, on le voit
comme s’il venait de s’absenter
et que chaque objet portait encore
une trace de ce qui s’éloigne.
Un peu de chaleur avant le froid.
Une attente qui n’attend plus rien.

Jacques Ancet, La dernière phrase, Frontispice de Paul Hickin, Éditions Lettres vives, 2004.