Kreisen / Cercles

de Rose Ausländer

Kreisen / Cercles

traduction Dominique Venard, avec 4 bois gravés de Marfa Indoukaeva.

" Ecrire c’était vivre. Survivre." Rose Ausländer.

On peut dater la naissance en poésie de Rose Ausländer du recueil " Blinder Sommer " (" Eté aveugle "), paru en 1965. Rose Ausländer avait alors soixante-quatre ans. Elle avait certes écrit quelques poèmes avant ce recueil, mais peu nombreux et de qualité littéraire bien moindre, et l’essentiel de son œuvre viendra après. " Ecrire c’était vivre. Survivre. ", a-t-elle écrit. De fait, je crois qu’on ne peut comprendre l’univers poétique de Rose Ausländer si l’on ne prend pas conscience du fait que c’est une poésie " née du désespoir ", comme elle l’écrira elle-même, et que pour cette femme du XXème siècle, juive et cultivée, écrire aura été une nécessité. A regarder la biographie de Rose Ausländer, il apparaît nettement qu’elle est entrée en poésie comme d’autres en résistance.

Paru le 1er novembre 2005

Éditeur : Aencrages&Co

Genre de la parution : Livre d’artiste

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Krzysztof-Kamil Baczyński

Érotique

Dédicace :

Un jour – pour qui languit : un siècle.
Un geste – et c’est le défilé des ouragans.
Un pas – ce que tu es, tout juste.
À chaque heure – un esprit dans la cendre guettant.

2 février 1942

Krzysztof Kamil Baczynski, « Érotique », Traduction de Roger Legras, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.