L’Antagonie

Journal 2007-2008

Auteur : Serge Sautreau

L'Antagonie

« Voici le journal testamentaire d’un homme à l’agonie, un poète qui n’a plus de souffle que dans les mots, plus de vie à brûler que par les mots, et qui leur cède tout.
La force désespérée qui s’exprime ici est d’une beauté à couper le souffle. C’est un appel d’air dans l’incendie, qui déplace tout discours, le condense et le violente à bouche que veux-tu ; qui retire toutes ses chevilles à la langue, convoque tous les rythmes, mêle tous les styles, toutes les voix.
Une "agonie d’encre… – mais oui en boucle". Nous sommes prévenus : ce n’est pas un poème, c’est un brûlot poétique, un cri, un hymne à la vie, la vraie, celle qui passe la mort.
À côté de ce texte terrible et bouleversant, combien de romans peuvent se tenir debout, combien ? »
Guy Goffette.

Paru le 7 avril 2011

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Prose

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Guennadi Aïgui

« Un peu »

bonheur ? – « Un peu »
béatitude – « Un peu » :

ô murmure : comme vent – du soleil :

de pain – un peu… et de lumière du jour… –

et du petit bruit des hommes
comme d’une nourriture – pour la Mort prête… –

que nous la rencontrions paisiblement
comme si nous étions tous toujours sur tout seuil –

en fraternelle souffrance… –

ô notre liberté !… – lueur d’âme :

simple :

« Un peu »
1975

Aïgui, « Un peu », Festivités d’hiver, traduit du russe par Léon Robel, Les Éditeurs français réunis, 1978.