L’Esprit de la Lettre

Contact

Où le jour me traverse

17 juillet 2018

Où le jour me traverse

De courts poèmes buissonniers qui ouvrent un oil étonné sur la vie. Des images qui magnifient l’éclat des instants minuscules.

Poème
de l’instant

Coplas

Où va donc ce chemin ?
- Ce chemin ne va pas :
ce chemin reste là,
à l’endroit où il est.

José Bergamín, « Coplas », Traduction de L.-F. Delisse, Revue Caravanes 8, Éditions Phébus, 2003.