L’Honneur des poètes

L'Honneur des poètes

Publié clandestinement à l’été 1943, l’ouvrage rassemblant les plus grands noms de la poésie française de la Résistance est réédité par le Temps des Cerises.

Cette anthologie qui a été publiée clandestinement, en juillet 1943, par les Editions de Minuit est rééditée conjointement par le Printemps des Poètes et les éditions du Temps des Cerises, à l’occasion du 70e anniversaire de la Libération et de la victoire contre le nazisme.
Elle témoigne de l’engagement des poètes (dont beaucoup des plus grands noms de la poésie française du XXe siècle) dans la Résistance.
L’Honneur des poètes réunit (sous pseudonymes) des poèmes de Louis Aragon, René Blech, Robert Desnos, Paul Eluard, Pierre Emmanuel, André Frénaud, Guillevic, Georges Hugnet, Jean Lescure, Ambroise Maillard, Loys Masson, Camille Meunel, Francis Ponge, Lucien Scheler, Pierre Seghers, Claude Sernet, Jean Tardieu, Edith Thomas, Vercors, Charles Vildrac.

Paru le 1er février 2014

Éditeur : Le Temps des cerises

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse)

Il arrive fréquemment que les hommes aient peur des chevaux. Certains jouent les indifférents, d’autres ne cachent pas leur inquiétude. Pégase, le cheval divin, avait des ailes d’ange à faire peur. Incitatus avait une écurie de marbre, une mangeoire en ivoire, à faire peur. Sur la tombe de son cheval, Alexandre fonda la ville de Bucéphalie et provoqua peur et questionnement. Mais là, là, dans ce champ jaune, il s’agit de retourner les terres les plus empierrées, car tout le monde ne possède pas encore son Massey Ferguson. Auquel on ne prête ni ailes ni ombres.

Jean-Louis Rambour, 33 poèmes en forme de nouvelles (ou l’inverse), Cahiers du Loup bleu, Les Lieux-Dits, 2020.