L’agitée

Contact

2 rue de la liberté

59160

Lomme

Pulsation

1er juin 2014

Pulsation

Préface de Dominique Sampiero
Tourner le dos
Treize ans
mon embout de crayon dinosaure vert pétant
qu’il triturait en hoquets de sanglots
j’avais quitté la pièce à reculons
lui laissant ses couverts en plastique et sa camisole
attentive à ne pas lui tourner le dos.

Souffles nomades

1er mars 2010

Souffles nomades

"Marie Ginet se réclame du slam, et c’est tant mieux. Car elle est de celles et de ceux qui donnent au Slam une légimité littéraire (…) Sa langue est drue, elle a du souffle oui, mais sait aussi dans l’apnée soudaine ménager sa part de silence."
Jean-Pierre Siméon
Livre + CD
Marie Ginet slame depuis 2005 sous le pseudonyme d’Ange Gabriel.e.

Poème
de l’instant

Carl Norac

Petit poème pour y aller

Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Un insecte sur ta peau dont tu écoutes la musique des pattes.
La sirène d’un bateau suivie par des oiseaux, ou un pli de vagues.
Un arbre un peu tordu qui parle pourtant du soleil.
Ou souviens-toi, ces mots tracés sur un mur de ta rue :
« Sois libre et ne te tais pas ! ».
Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Pas une longue chanson, mais assez de musique pour partir
en promenade ou sur une étoile,
à vue de rêve ou de passant.
C’est un aller qui part sans son retour
pour voir de quoi le monde est fait.
C’est le sourire des inconnus
au coin d’une heure, d’une avenue.
Au fond, un poème, c’est souvent ça,
de simples regards, des mouvements de lèvres,
la façon dont tu peux caresser une aile, une peau, une carapace,
dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux,
dont tu peux tendre une main ou une banderole,
et aussi la manière dont tu te diras :
« Courage ! Sur le chemin que j’ai choisi, j’y vais, j’y suis ! ».
Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose
et tout l’univers.

Carl Norac, inédit, pour le 22e Printemps des Poète / Le Courage