L’aiguille aveugle

José Ensch

Ce n’est qu’une éraflure d’oiseau
une petite peau ouverte
sur l’oasis du sang –
pourtant les nuits de toutes les saisons viennent y boire

José Ensch, 1942-2008, L’aiguille aveugle, Éditions Phi, Les Écrits des Forges, 2008.

Poème
de l’instant

Respire

j’avais peint avec elle les murs de sa
chambre
couleur vie

couleur vie c’était bien

Victor Malzac, Respire, Éditions de la Crypte, 2020.