L’année en poèmes 2007

L'année en poèmes 2007

Calendrier de la poésie francophone

Choix de Shafiq Naz.

• Plus de 290 poètes francophones, des plus illustres aux plus méconnus ; des précurseurs aux « maudits ». Les retrouver, les découvrir… Des poètes célèbres, d’autres à révéler.

• 365 poèmes d’hier et d’aujourd’hui, poèmes éternels. Un voyage à travers les époques et les styles : baroque, romantisme, symbolisme, surréalisme… Un parcours des genres et des formes : rondeaux, odes, élégies, sonnets, chansons, vers libres…

• Plus qu’un calendrier, un livre à garder. Anthologie enrichie d’une table par auteur / titre.

« Partout : l’inattendu. A chaque page : la découverte… Pour qui n’est pas nécessairement un habitué de la poésie, cette invitation journalière à lire un poème (un seul !) chaque fois issu d’un siècle, d’une école, d’une contrée différents, constitue à coup sûr un apprivoisement, et par là même, un enrichissement de la sensibilité, un aiguisement de l’intelligence. » Luc Norin, La Libre Belgique

Paru le 1er décembre 2006

Éditeur : Alhambra

Genre de la parution : Anthologie

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.