L’après-pays

de Mai Der Vang

L'après-pays

L’après-pays revient sur les traces des Hmong du Laos à travers l’histoire d’une famille de réfugiés. Mai Der Vang lève le voile sur la guerre et ses atrocités. Sa poésie résonne avec les chants chamaniques des ancêtres.

Lorsque les funérailles évoqueront
Les repas agrestes de mes ancêtres paternels,
Les broderies en point de croix du côté de ma mère
Alors je me présenterai devant vous
Vêtue de mon armure de terre,
Prête à vous écouter chanter mon histoire

Paru le 31 mai 2021

Éditeur : Mémoire d’encrier

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Léopold Sédar Senghor

Femme noire

Femme nue, femme noire
Vêtue de ta couleur qui est vie,
de ta forme qui est beauté !
J’ai grandi à ton ombre ;
la douceur de tes mains bandait mes yeux.
Et voilà qu’au cœur de l’Été et de Midi,
je te découvre, Terre promise,
du haut d’un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein cœur,
comme l’éclair d’un aigle.

Léopold Sédar Senghor, 1906-2001, « Femme noire », Chants d’ombre, Éditions Points, 2021.