L’avaleur de feu

Anise Koltz

Il y a des paroles
qu’on ne peut prononcer –

Sur les lignes tendues de nos vies
elles montent et descendent
comme des saltimbanques
des somnambules
qui tombent
quand on les appelle

Anise Koltz, L’avaleur de feu, Éditions Phi, 2003.

Poème
de l’instant

Mohammed Dib

« Primauté d’être »

« Primauté d’être »

Tu penches.

Dans un même
déclin d’être.

Dans un même
déclin d’ère.

Tu penches.

Le désir pèse
sur tes feuilles.

Mohammed Dib, 1920 - 2003, Le cœur insulaire, Éditions de la Différence, 2000.