L’espace entre l’éclair et le tonnerre

Claude Minière

L'espace entre l'éclair et le tonnerre

Prenant le contre-pied de l’épigraphe de Blaise Pascal qu’il a choisie : "L’éloquence continue ennuie", Claude Minière invoque l’orage comme principe de discontinuité et place le lieu essentiel de la poésie dans l’entre-deux, l’espace entre l’éclair et le tonnerre, le peintre et son modèle, la source et la mer, l’émotion première et le poème. "Nous aimons les espaces, écrit-il. Leur éloquence n’est pas continue" ; ils permettent la mise en œuvre, à coups de poèmes brefs et tendus, d’une interrogation métaphysique qui confère à cet ensemble poétique son caractère singulier et sa dimension tonique et séduisante.

Paru le 9 mars 2022

Éditeur : Gallimard

Poème
de l’instant

Moi moi moi et les petits oiseaux

Aujourd’hui j’ai tant marché
qu’en rentrant épuisé
je n’ai pas eu besoin de choisir
entre mon reflet sur la vitre de la fenêtre
et le paysage simple de la nuit

Alexandre Gouttard, Moi moi moi et les petits oiseaux, Éditions de la Crypte, 2020.