L’état d’enfance, III

Hervé Piekarski

L'état d'enfance, III

La contraction de la pierre dans la main refermée. La dilatation inverse de la pierre dans le poing tremblant de l’enfant sur le seuil de lui-même, l’abandon inverse de l’enfant. L’ouvert. L’abandon à l’ouvert de l’enfant qui ne voulait pas. Soudain plus grand que son corps l’enfant comme si l’ étincelle de sa chair avait pris. L’enfant ne veut pas cela mais il l’accepte, de toutes ses forces il ferme le poing sur le caillou brûlant et il accepte.

Paru le 14 avril 2021

Éditeur : Flammarion

Poème
de l’instant

René Depestre

En état de poésie

L’état poétique est le seul promontoire connu d’où par n’importe quel temps du jour ou de la nuit l’on découvre à l’œil nu la côte nord de la tendresse.

René Depestre, En état de poésie, Éditeurs français réunis, 1980.