L’herbe qui tremble

L’herbe qui tremble

lherbequitremble@orange.fr

Contact

25 rue Pradier

75019

Paris

Perpetuum mobile

29 octobre 2020

Perpetuum mobile

Réédition d’un livre paru en 1968 et épuisé, Perpetuum mobile est un moment charnière dans le travail poétique de Pierre Garnier. Il marque le retour du poète vers une poésie linéaire, qu’il avait délaissée pour se consacrer au spatialisme, poésie visuelle qu’il avait inventée avec son épouse Ilse Garnier au début des années 1960. Ce que Pierre Garnier commente dans un texte repris en préface :
« Ce livre de poèmes montre l’influence du spatialisme sur [ma] poésie : en effet il ne s’agit pas cette fois-ci de (…)

Arrière-plans

29 octobre 2020

Arrière-plans

Peintures de Jean Morette
Arrière-plans est la somme des poèmes écrits derrière la vitre où filtre la lumière des nuits et des aubes pluvieuses. Le poète y recense les sentiments qui le traversent durant les nuits de veille, propices à l’écriture, où le temps ralenti conduit la pensée à méditer, sur soi-même, sur le temps, sur les désirs, s’abandonnant à la mélancolie.
Revoici les mots provisoires
pour que recommence
ce qui doit l’être
Non écrire n’est pas vraiment
mourir
seulement un leurre
pour (…)

Le Travail du Monde

21 octobre 2020

Le Travail du Monde

Peintures de Jean Morette
En décrivant le monde du travail au 20e siècle, Jean-Louis Rambour raconte en poète l’intemporalité du travail. Pierre Tréfois dit de ce recueil : « Quelle joie de se plonger dans cet univers du boulot, réputé apoétique, par la grâce de la plume de Jean-Louis Rambour, qui réalise là une performance : nous rappeler, en poète, que toute richesse émane du prolétariat, des savoirs et savoir-faire de la multitude ! Nous sommes aux antipodes du « réalisme socialiste », de ses louanges, (…)

Buissonnières

1er octobre 2020

Buissonnières

Vision d’un poète hors les murs, parcourant le motif du Causse par sentiers buissonniers, éboulis et résurgences, embrassant la nature, en cris et en sourdine selon les questions essentielles qui jalonnent un parcours expressionniste et rural, sans concessions à l’air du temps où l’égo s’étale et s’exacerbe.
Je retrouve au pays après son paysage
le dépaysement
que tout poème doit donner
Je le retrouve dans tout ce que j’ignore
le sifflement
sur le corps d’un sorbier
me fait croire à l’oiseau
et (…)

Comme un rat

19 septembre 2020

Comme un rat

Est-il vrai, comme l’écrivait Léon-Paul Fargue, il y a près de cent ans, qu’il y a « trop de livres dans les boutiques, trop de pages dans les livres, trop de phrases dans les pages, trop de lignes dans les phrases, trop de mots dans les lignes, trop de lettres dans les mots […] » ?
L’inquiétude de Fargue est toujours la nôtre, et elle ne cesse de s’amplifier.
Comme un rat est une réplique à ces angoisses, par exemples interposés : exemples de ce qui mérite d’être lu et, surtout, relu ; exemples de ce (…)

Singularités

26 mars 2020

Singularités

Identités instables, rendez-vous équivoques, vertiges de l’existence ordinaire, personnages interlopes frôlés dans le coton d’un mauvais rêve, fantômes obsédants des ancêtres, gouffres de l’expérience humaine : les poèmes de Carino Bucciarelli respirent une inquiétante étrangeté non dénuée d’humour.
Le présent recueil réunit, sous le titre « Quelques visages », un choix de poèmes écrits entre 1985 et 1992. S’y ajoutent deux ensembles plus récents, « Dix étincelles » et « Couleurs inouïes ».
Maintenant plus (…)

D'où que viennent ces vents de Dominique Delfieu

11 mars 2020

D’où que viennent ces vents de Dominique Delfieu

La collection « Papiers d’art » est un partenariat entre la galerie Papiers d’art à Paris et les éditions L’herbe qu tremble. Ensemble, nous souhaitons associer artistes et poètes. Une exposition est l’occasion de réunir artistes et un poète dans un livre au format « de poche ». La collection s’ouvre avec D’où que viennent ces vents. Dix œuvres de chaque artiste exposées, la sculptrice Anne Delfeu, la photographe Louve Delfeu et le peintre Raoul Ubac, sont reproduites et accompagnées par les mots du poète (…)

7 Soleils & autres poèmes

15 janvier 2020

7 Soleils & autres poèmes

Une suite de poèmes sur la Bretagne, pays d’origine de l’auteure, dont certains sont inspirés de textes celtiques anciens. Les vents, les flots, les herbes, les chemins de Bretagne, font de cette « contrée du rien et du multiple », le lieu où se niche la poésie, parfois sombre, de Denise Le Dantec.
Sur le menez
un feu
en-dessous
l’eau
à mes pieds
une ronce humaine
l’art
est une négligence
à réparer
[…]
hors de la grotte
la lumière s’attarde
l’éclair ferme (…)

Pays perdu d'avance

1er avril 2019

Pays perdu d’avance

Avec Pays perdu d’avance, Sylvie Fabre G. a porté son écriture dans ce qu’elle appelle un « registre lyrique ». Ce tournant, ou plutôt ce passage exceptionnel vers une écriture plus classique s’est imposé à elle avec la disparition de sa mère. En relatant des moments de son enfance, la poète retourne aux sources de l’enfance, et aussi, et surtout, aux sources de sa poésie. Les thèmes de Pays perdu d’avance retrouvent les grandes images et figures fondatrices de la vie et de son œuvre.
« Sans doute (…)

Un art des passages

1er juin 2017

Un art des passages

Un art des passages se divise en quatre parties, deux sont consacrées aux poètes et aux peintres, deux à des réflexions sur la création, chacune précédée d’une série de poèmes.
La première partie : « Nulle part notre lieu // mais un poème en est la porte ». Avec le titre, Pierre Dhainaut nous donne ses convictions de poète, l’attachement indéfectible à la poésie comme sens à la vie, et la nécessité de ne pas arrêter son regard mais de le laisser recevoir tous les « lieux ».
« Que serait un poème si la (…)

Poème
de l’instant

Valérie Rouzeau

Éphéméride

Une dispute
Une disrupte
Un entendu mal
Un proquiquo
Et merle vadis domino

Valérie Rouzeau, Éphéméride, Éditions La Table ronde, 2020.