L’heure sensible

Auteur : Christiane Keller

<i>L'heure sensible</i>

Recueil à deux voix de Muriel Feuillet et Chrsitiane Keller
Photographies de Damien Keller.

"Deux femmes dialoguent : leurs poèmes se répondent dans le ressac des souffles par delà les blessures et les jardins palissés de questions. comme réenchanter les regards des saveurs du monde, elles réécrivent les signes d’un possible, l’une guidée par la lumière de l’Amant, l’autre mue par l’instinct sauvage de la pénombre. Un seul mot parfois suffit, à l’heure sensible, dans l’ensoleillement des rocailles de la mémoire, pour rejoindre des contrées insoupçonnées et fertiles. Dans l’éboulis des linceuls se creuse un espace qui jamais encore ne fut…"

Paru le 1er novembre 2010

Éditeur : L’âge d’Homme

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Jacques Ancet

La dernière phrase

Il n’y a ni drame ni déchirure.
On dirait dans le jour un infime
vertige. Rien ne change mais tout
vacille. ce qu’on voit, on le voit
comme s’il venait de s’absenter
et que chaque objet portait encore
une trace de ce qui s’éloigne.
Un peu de chaleur avant le froid.
Une attente qui n’attend plus rien.

Jacques Ancet, La dernière phrase, Frontispice de Paul Hickin, Éditions Lettres vives, 2004.