L’inhabitable

Auteur : Ariane Dreyfus

<i>L'inhabitable</i>

Ce sont les "choses de la vie", ses instants de stupeur ou de joie que cherche à capter la poésie d’Ariane Dreyfus, pour en restituer la tranparence dans ce langage à la fois direct et imperceptiblement troublé, tremblé, vacillant que ses lecteurs lui connaissent. Après la parabole des westerns et la métaphore de la danse, dans de précédents recueils, les poèmes de L’Inhabitable poursuivent ce dialoguie limpide avec le réel, interrogeant la présence et le silence, le regard et l’émoi des corps. Ce qui n’exclut ni l’inquiétude, ni le mystère. La parole ici est toujours une adresse - à l’ami, au lecteur, à l’amant : une main tendue sur la page, qui en délivrerait le secret. Poésie comme un drap blanc dans le soir claquant au vent. "Il fait jour quand nous voulons / Le poème est sur la table."

Paru le 10 avril 2006

Éditeur : Flammarion

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Novalis

Lettre à Caroline Schlegel

La poésie, avec des forces vivantes, avec des gens, et de toute façon, me donne de plus en plus de plaisir. On doit construire autour de soi un monde poétique et vivre dans la poésie.

Novalis, 1772-1801, Lettre à Caroline Schlegel / Freiberg, 20 janvier 1799.