L’inusable des lèvres

Auteur : Jacques Kober

"L’ouverture de la lagune

Cargo qui passe à mi-hauteur de la volupté,
et quantité de pieux, d’énormes quinconces
aux bottes de salsifis des pilotis mal équarris.
Mais quand c’est terminé le thé, fini de rire,
Le canal se nacre, et se détache
la poignée de ne rien dire…"

Paru le 1er octobre 2007

Éditeur : Maeght editeur

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

La colline que nous gravissons

Mais soudain, l’aube nous appartient.
Sans savoir à quoi cela tient, nous agissons.
Sans savoir à quoi cela tient, nous avons
tenu bon,
Témoins d’une nation non pas brisée,
mais simplement inachevée.

Amanda Gorman, La colline que nous gravissons , Traduit de l’anglais (États-Unis) par Lous and the Yakuza, Éditions Fayard, 2021.